compteur

lundi 18 janvier 2010

Valle d'Alésani



Etre seul en plongée pour guetter le moindre souffle animal, siffloter avec la rivière une chanson qui s'étale dans les trous d'eau. Etre immergé dans le silence où seule votre respiration rythme la sérénité atteinte sans victoire, parce qu'elle est due en paradis.

2 commentaires:

  1. Magnifique de calme et de sérénité

    RépondreSupprimer
  2. Seul et avec seulement de l'eau pour boire dans mon sac à dos, je me faufile à l'aventure sous les fougères. Il m'arrive aussi de m'équiper d'une scie et d'un "fargione" pour retailler un peu l'ancien chemin qu'empruntaient les enfants du hameau de Terrivola où nous sommes pour rejoindre l'école située au village un peu plus haut dans la vallée. Ce sont deux femmes du pays qui ont retrouvé ce chemin et qui ont commencé à le faire revivre. J'ai apporté mon concours à leur oeuvre.

    RépondreSupprimer